TV 5 Mondes et France culture… et C Dans l’air

Pour revoir l’émission du mercredi 7 août sur la télé TV Mondes sur le thème : que mangerons-nous en 2050 ? : https://www.youtube.com/watch?v=Q3ptXe3eLi0  (14 minutes)

Pour réécouter la Matinale de la radio France Culture du 8 août sur le rapport du GIEC sur agriculture, alimentation et réchauffement climatique, intitulée : Climat : la fin d’un monde (deux fois 20 minutes) : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete/climat-la-faim-dun-monde

Pour revoir l’émission de télé de C Dans l’air du 8 août sur la 5 (Climat : Faut-il changer notre façon de manger ?), https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/1038495-climat-l-alimentation-en-question.html

A propos BrunoParmentier

Bruno Parmentier : Consultant et conférencier sur les questions d’agriculture, alimentation et faim dans le monde. Administrateur d’ONG et de fondations. J'ai 67 ans et j'ai dirigé de 2002 à 2011 le Groupe ESA (École supérieure d'agriculture d'Angers), numériquement, le plus grand Groupe français d'enseignement supérieur en agriculture, alimentation et développement rural. Ingénieur des mines et économiste, j'avais auparavant consacré l'essentiel de mon activité à la presse et à l'édition. J'ai eu ainsi l'occasion de découvrir à l'âge mûr et depuis un poste d'observation privilégié les enjeux de l'agriculture et de l'alimentation, en France et dans le monde (nous avions 40 nationalités chez les étudiants et 14 chez les profs). Il en est sorti trois livres de synthèse, un sur l'agriculture, sur l'alimentation et sur la faim. Trois livres un peu décalés, qui veulent « sortir le nez du guidon » pour aller aux enjeux essentiels, et volontairement écrits avec des mots simples, non techniques, pour être lisibles par des « honnêtes citoyens ». Ce blog prolonge ces travaux et cette volonté d'échange.
Ce contenu a été publié dans Actu FAIM, Actu MANGER, Actu NOURRIR, Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à TV 5 Mondes et France culture… et C Dans l’air

  1. Alain BRADFER dit :

    Cher Bruno Parmentier,Faute de moyens (intellectuels) je n\’ai pas de téléviseur et me repais donc de France Culture. Rien à redire sur cotre prestation de la matinale. En revanche il m\’est revenu que vous auriez qualifié les vins du Languedoc de \ »piquette\ ». J\’ose croire qu\’il ne s\’agit rien d\’autre que d\’une caricature datée d\’au moins deux décennies. Certes de gros faiseurs produisent une daube qui fut traditionnelle de la région. les néo-vignerons (dont je suis quand je ne suis pas journaliste à Paris) ont une production plus qu\’honorable en qualité, infiniment supérieure à certains bordeaux largués à 3 euros la bouteille en grande surface, sans compter les abominations bourguignonnes vendues au triple dans les même lieux. Les Bordelais ou Bourguignons ne pourraient-ils dès lors être affectés de la même étiquette que les Languedociens?Vous restant néanmoins fidèle…

  2. BrunoParmentier dit :

    Cher Alain BRADFER,
    On vous aura mal rapporté mes propos. Je parlais des années 50, lorsque les français consommaient 140 litres de vin (dont beaucoup de « piquette » et de « gros rouge qui tâche »). J’ai souligné que dorénavant les français n’en consomment que 40 litres, mais qu’il y a toujours des viticulteurs dans toutes nos régions. Car on ne produit plus que du bon et du très bon vin dans ce pays, rémunéré correctement… non seulement à Bordeaux, mais aussi à Carcassonne et à Narbonne.
    Et j’ai donné cela en exemple aux éleveurs : pour survivre il doivent apprendre eux aussi à produire mieux, moins, sous signe de qualité, vendu plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box