Les Ekovores, pour penser la ville de demain

Au menu de cette semaine, table ronde à Nantes avec deux joyeux utopistes locaux, les Ekovores (Victor Massip et Laurent Lebot), qui tentent d’imaginer comment on pourrait vivre autrement en ville, de façon plus conviviale, et manger autrement des légumes ou des œufs produits sur place, partager son compost, et d’une manière générale inventer un système « global et résilient pour nourrir autrement la ville ».

C’est très stimulant, et on trouve sur leur site des petits films très créatifs, qui nous élargissent notre imagination. Et si c’était possible, en fait il suffirait de le vouloir !

Exemples, parmi d’autres : le composteur urbain et le poulailler urbain.

Composteur de quartier

Poulailler urbain

Une visite sur leur site : http://www.lesekovores.com/ ne vous décevra pas !

A propos BrunoParmentier

Bruno Parmentier : Consultant et conférencier sur les questions d’agriculture, alimentation et faim dans le monde. Administrateur d’ONG et de fondations. J'ai 67 ans et j'ai dirigé de 2002 à 2011 le Groupe ESA (École supérieure d'agriculture d'Angers), numériquement, le plus grand Groupe français d'enseignement supérieur en agriculture, alimentation et développement rural. Ingénieur des mines et économiste, j'avais auparavant consacré l'essentiel de mon activité à la presse et à l'édition. J'ai eu ainsi l'occasion de découvrir à l'âge mûr et depuis un poste d'observation privilégié les enjeux de l'agriculture et de l'alimentation, en France et dans le monde (nous avions 40 nationalités chez les étudiants et 14 chez les profs). Il en est sorti trois livres de synthèse, un sur l'agriculture, sur l'alimentation et sur la faim. Trois livres un peu décalés, qui veulent « sortir le nez du guidon » pour aller aux enjeux essentiels, et volontairement écrits avec des mots simples, non techniques, pour être lisibles par des « honnêtes citoyens ». Ce blog prolonge ces travaux et cette volonté d'échange.
Ce contenu a été publié dans Actu MANGER, Actu NOURRIR, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box