La France championne du monde de la durabilité alimentaire

Le classement annuel du Forum économique mondial distingue les pays les plus adeptes de la durabilité alimentaire et d’un mode de consommation éco-responsable plus végétal et locavore. Il place la France au premier rang mondial. Que décrit cet index exactement ? 

Texte publié sur le site Atlantico le 18 septembre 2019

La France est depuis plusieurs années championne du monde de la durabilité alimentaire !

L’originalité de cet index est de combiner trois types d’indicateurs : l’agriculture durable (agroécologie, gestion de l’eau, biodiversité, bien-être animal, pêche durable, etc.), la qualité nutritionnelle (espérance de vie, activité physique, obésité, malnutrition, incitations nutritionnelles, etc.) et le gâchis alimentaire.

La France n’est première du monde que pour le troisième item de la lutte contre le gâchis alimentaire ; pour l’agriculture durable l’Autriche et le Danemark la dépassent, et pour la qualité nutritionnelle le Japon et la Corée du Sud, mais au total, et depuis plusieurs années, elle obtient la meilleure moyenne générale et se place donc en tête des 85 pays étudiés, devant les Pays-Bas et la Canada.

On peut noter par exemple que les USA sont fort mal notés à cause de leur fort taux d’obésité et de leur alimentation globalement trop riche en sucre, en viande, en gras saturés et en sodium. La Grande Bretagne également, qui gère mal son eau et émet trop de gaz à effet de serre.

Pourquoi la France est-elle située à ce niveau ? 

En France, la santé publique, la qualité de l’alimentation, les méthodes agricoles et le gâchis alimentaire sont de vraies préoccupations citoyennes et médiatiques, et donnent lieu à des débats passionnés qui conduisent à la mise en place de politiques publiques de plus en plus ambitieuses. Et la culture dominante fait qu’au quotidien les citoyens-consommateurs font de plus en plus attention à ce qu’ils achètent, mangent et jettent, indépendamment des injonctions politiques.

Dans quel autre pays du monde parle-t-on autant et de façon aussi détaillée et constante de nourriture et d’agriculture, d’équilibre alimentaire, de recettes de cuisine ? Où s’intéresse-t-on autant au menu des cantines scolaires, à la taille des élevages, à la distance autorisée pour épandre des pesticides, aux nouvelles découvertes en matière d’OGM ?

Certes, l’obésité progresse rapidement en France dans les dernières années, mais moins ou beaucoup moins que chez nos voisins (sans parler des USA). La consommation de viande baisse, le bio est en forte croissance, la sécurité alimentaire est au meilleur niveau mondial, les cantines scolaires sont excellentes du point de vue nutritionnel, etc.

Cette information peut paraître surprenante. En quoi vous parait-elle contredire le discours ambiant sur le niveau de la France sur ces questions ? 

Il est quand même frappant de constater que les français se déchirent et se dévaluent eux-mêmes en permanence sur ces questions, et beaucoup d’autres… Le discours dominant est que la malbouffe fait des ravages, que les agriculteurs sont irresponsables, et que l’agro-industrie et la grande distribution n’ont que fort peu de respect pour la santé des hommes et de la planète !

Mais, s’il reste évidemment énormément de progrès à faire dans l’hexagone, ces commentateurs qui aiment tant nous flageller ont-ils voyagé quelque fois dans leur vie ? Savent-ils ce qui se pratique chez nos voisins, ou de l’autre côté du monde ? Comment on y mange, comment on y cultive ? Ont-ils conscience que, pour le monde entier, la France est la patrie de la gastronomie, de la bonne nourriture, de la sécurité alimentaire et d’une agriculture familiale responsable ?

C’est quand même instructif de regarder de temps en temps ce type de palmarès qui ne sont pas franco-français, pour relativiser ces opinions déclinistes qui ont tant de succès chez nous ! Raison de plus pour poursuivre nos efforts, tant en matière d’agriculture que d’alimentation. Un petit encouragement de temps en temps ne fait pas de mal.

https://www.atlantico.fr/decryptage/3579307/le-pays-champion-du-monde-en-termes-de-durabilite-alimentaire-est–

A propos BrunoParmentier

Bruno Parmentier : Consultant et conférencier sur les questions d’agriculture, alimentation et faim dans le monde. Administrateur d’ONG et de fondations. J'ai 67 ans et j'ai dirigé de 2002 à 2011 le Groupe ESA (École supérieure d'agriculture d'Angers), numériquement, le plus grand Groupe français d'enseignement supérieur en agriculture, alimentation et développement rural. Ingénieur des mines et économiste, j'avais auparavant consacré l'essentiel de mon activité à la presse et à l'édition. J'ai eu ainsi l'occasion de découvrir à l'âge mûr et depuis un poste d'observation privilégié les enjeux de l'agriculture et de l'alimentation, en France et dans le monde (nous avions 40 nationalités chez les étudiants et 14 chez les profs). Il en est sorti trois livres de synthèse, un sur l'agriculture, sur l'alimentation et sur la faim. Trois livres un peu décalés, qui veulent « sortir le nez du guidon » pour aller aux enjeux essentiels, et volontairement écrits avec des mots simples, non techniques, pour être lisibles par des « honnêtes citoyens ». Ce blog prolonge ces travaux et cette volonté d'échange.
Ce contenu a été publié dans Actu MANGER, Actu NOURRIR, Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La France championne du monde de la durabilité alimentaire

  1. Jf Troump dit :

    Bonjour, c’est encourageant mais il y a encore beaucoup de chemin vers plus d’agro-écologie….. Ensuite soyons méfiant car manger français n’est pas forcément et toujours ,contrairement à ce que nous disent les publicitaires, gage de produit de grande qualité (nutritive environnementale etc…). Ne pas se laisser piéger par ces slogans qui peuvent être trompeur ! Merci à vous Bien cordialement.

    • BrunoParmentier dit :

      Merci de vos encouragements.
      Ça va sans dire qu’il nous reste énormément de progrès à faire, même si la plupart des autres pays en ont encore plus.
      Comme on disait dans ma jeunesse « continuons le combat »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box